D'un bout à l'autre de l'échelle de Jacob : le Bien et le Mal

Publié le par Marguerite

Retour au paradis terrestre
Retour au paradis terrestre

Quelques réflexions me sont venues, suite à la lecture de plusieurs livres :

« Enquête sur les anges gardiens » de Pierre Jovanovic

« Notre Dame de l'Apocalypse » de Pierre Jovanovic

« A la source de l'être » de Poonja.

Après l'enquête sérieuse et documentée sur les anges gardiens ( Pierre Jovanovic est un journaliste très consciencieux, qui n'affirme jamais quelque chose sans en avoir la preuve), je suis arrivée à l'évidente conclusion qu'effectivement, des « êtres » non manifestés physiquement sont bien autour de nous, et peuvent nous aider, pour peu que nous les en prions.

Après avoir lu la vie de Poonja, j'ai eu la réponse à la question :

Pourquoi nos saints chrétiens voient-ils toujours la vierge, Jésus, l'ange Gabriel, et pas krishna, ou autre dieu d'une autre culture.

Poonja, tout enfant, et jusqu'à la cinquantaine, voyait et jouait avec Krishna, pouvait le toucher, lui parler, de la même façon que le Padre Pio pouvait « discuter » avec ses anges, ou des saintes voir et discuter avec la vierge.

Chacun voyait ces êtres célestes selon sa culture et ses croyances.

Alors, en enlevant culture et croyances, j'en arrivai à la conclusion que tous ces saints et saintes, toutes croyances et cultures confondues, avaient des contacts avec des êtres « célestes », et qu'ils créaient de toutes pièces la façon dont ils les voyaient, les habillaient, les appréhendaient. Mais que ces êtres existaient bel et bien.

Ce qui me gênait, c'est que certains « créaient » le diable contre lequel ils avaient à lutter ( Padre Pio, Yvonne Aimée de Malestroit, etc.), mais pas comme Jésus l'avait appréhendé, c'est à dire la tentation qui est issue des pouvoirs qu'il avait développés, suite à ce que j'appelle « la réalisation de l'UN ». Non, ces saints et saintes avaient donné un corps, une image, une voix à cette tentation, et l'appelaient le « diable » et réussissaient à se faire attaquer par lui.

Cela me rappelle ce DVD sorti il y a quelques années, où Madame Byrne disait que nous avions le pouvoir de créer selon ce que nous pensions. Lester Levenson l'affirmait également. Et Lester Levenson, à mes yeux, c'est une pointure !

Ce qui permet de conclure que décidément, il semble bien réel que :

Nos croyances créent des « choses » qui ne sont pas dans le « programme commun » du monde manifesté.

Je me suis alors penchée sur d'autres manifestations de ces êtres célestes, manifestations que je considère comme créées par nos pensées et nos croyances :

Les manifestations, depuis maintenant près de 100 ans, de la vierge, qu'elle soit faite de lumière, ou bien que ce soient des vierges statues qui pleurent partout dans le monde ( pour plus de détails : « Notre dame de l'Apocalypse » de Pierre Jovanovic).

A Fatima, 70 000 personnes ont vu le soleil tourner, tomber. Ces gens, trempés sous une pluie battante, les pieds dans la boue , se sont retrouvés secs sur une terre séchée aussi en quelques minutes.

Cette manifestation a aussi été vue sur un rayon de 60kms, il y a eu de nombreuses photos et un article dans le journal communiste portugais.

A Garabandal : il y a eu des photos, des films, de ces quatre fillettes qui faisaient des choses que nous considérons comme impossibles, dans le « programme commun du monde

manifesté ».

A la Salette, la vierge qui pleure est apparue à des petits enfants.

Et surtout, à chaque fois, chaque fois, chaque fois, elle prédisait la fin des temps, une sorte d'apocalypse terrible, et nous suppliait de prier, d'être bons et pleins d'amour.

Ensuite, c'est le tour des statues de la vierges qui se sont mises à pleurer partout dans le monde !

France, USA, Tchécoslovaquie, Japon, etc..

Alors ? Qui a créé ces vierges ? Nos pensées communes ?

Il m'est alors venue une idée qui vaut ce qu'elle vaut :

Si l'on considère ( ce que j'affirme, car l'ayant vécu), que tout ce qui est créé et que nous appréhendons par nos 5 sens, est créé par la « pure conscience unique » que nous sommes en vérité, alors, tout s'éclaire :

Ces messages sont envoyés par nous-mêmes à nous-mêmes !

Un peu comme dans retour vers le futur, ou Doc, dans le passé envoie un message à Marty, dans le futur.

Pour être claire, je vais employer la parabole de l'enfant prodigue :

L'enfant prodigue vivait dans la maison de son père

Nous faisions encore partie de la pure conscience unique.

L'enfant veut explorer le monde, et pour ce faire demande sa part d'héritage à son père

Nous voulons nous diviser en une multitude de consciences, mais des consciences holographiques de Dieu, avec le pouvoir de créer. Ceci pour créer une multitude de mondes et en faire l'expérience.

L'enfant va jusqu'au bout de l'expérience, jusqu'à en oublier l'existence de son père.

Nous chutons dans le monde manifesté de la matière, jusqu'à oublier que nous sommes conscience pure. Du coup, nous faisons l'expérience du bien et du mal, nous nous divisons en « sataniques » et en « bons ». Nous nous faisons la guerre, nous consommons à outrance, et..

L'enfant, après en avoir bavé jusqu'au bout, se souvient de son père

Là, c'est ce qui commence à nous arriver : Satan devient maître de la Terre par le pouvoir qu'il a hérité de son père, et par l'argent qui devenu papier et devenu le symbole du plomb, à contrario du symbole de pureté, l'or, rejeté dans tout échange monétaire et commercial. ( lire 777 de Pierre Jovanovic, ou d'autres livres des éditions « lejardindeslivres, qui fait paraître de nombreux ouvrages sur notre chute à cause de la monnaie papier)

L'enfant décide alors de revenir vers son Père, et de lui demander de l'accueillir

C'est actuellement le regain de spiritualité, du retour à l'amour, à la solidarité, à l'amitié, la soif d’Éveil spirituel.

Vous me suivez ?

Nous sommes à ce stade charnière où après avoir délaissé le paradis terrestre pour avoir la connaissance du bien et du mal, après avoir consommé à outrance, pollué encore plus, distribué de la souffrance en veux-tu en voilà, nous en faisons actuellement la pleine expérience :

Le Mal : Symbolisé à l'heure actuelle par une famille de banquiers, financiers, qui grâce à l'argent papier font ce qu'ils veulent de ce monde, l'asservissent, provoquent des guerres, la famine, etc. Or, depuis quelque temps, les banquiers se suicident entre eux de plus en plus souvent. On est donc en droit de penser qu'il ne restera qu'une seule famille à la tête du monde ( ou une seule personne, qui sait?), ivre de pouvoir et d'argent, de sang et de manipulation, de souffrance et de destruction, mais qui sera désespérément seule. Le Mal sera synonyme de Solitude absolue.

Le Bien : Nous sommes maintenant des milliers, voire des millions, à prier, à méditer, à essayer à toute force d'atteindre la fin de la souffrance, ou l'éveil spirituel, bref nous nous unissons, ( UN issons), pour retourner vers l'UN ( l'UN ivers). Beaucoup de physiciens découvrent que nous sommes reliés, que nous sommes tous reliés, et que tout ce qui est créé et manifesté est relié ( faire des recherches dans physique quantique, les cordes, etc.)

« Moi et le Père sommes UN ».

Donc, à force de nous unir dans la prière, la recherche de l'amour, la beauté, la paix, nous nous retrouverons à nouveau réunis chez le Père, l'UN.

Et les êtres célestes, les anges, la Vierge ?

Et bien comme nous recherchons de l'aide pour réussir cet éveil spirituel, naturellement nous nous tournons vers ces êtres célestes, qui nous aident, qui sont nous-mêmes, et qui nous donnent souvent un sérieux coup de main, car le chemin du retour n'est pas facile. Et pareil pour la Vierge : prions là, elle existe aussi peu et autant que nous.

Puis, quand nous n'aurons plus besoin de ces « béquilles », nous les rejetterons, car elles seront inutiles.

Et là, je reviens à Poonja, qui raconte son histoire dans « A la source de l'être » :

Il avait besoin de prier Krishna, de voir Krishna, de méditer près de ces dieux hindous qu'il priait, qu'il voyait. Jusqu'au jour où il ne réussit plus à les prier, à méditer sur eux, à les invoquer : il avait rejoint le Père, il s'était éveillé au Soi. Il n'avait plus besoin de ces béquilles, ayant réalisé l'Ultime Vérité ( Éveil spirituel).

Donc, si comme moi, vous n'avez pas réalisé l'Ultime Vérité, ne vous gênez pas pour prier saints, Vierges, Jésus, Krishna, Dévas, ou autres êtres célestes, car vous en avez besoin, nous en avons tous besoin. Surtout en ce moment…

Et puis, si vous suivez les actualités libres, vous apprendrez que de l'autre côté, se développent les messes sataniques, et autres invocations sulfureuses : Chacun prie ainsi d'un bout à l'autre de la chaîne entre le Mal et le Bien. Les deux bouts d'une même chaînes, qui part de la Pure Conscience, va vers l'Oubli satanique, puis revient à nouveau vers la Pure Conscience.

Mais en conclusion, j'ajoute ceci :

Notre ère technologique nous a pollué le cerveau, a pollué la Terre, a fait bien du ...Mal.

Mais en même temps, les progrès technologiques on permis que des milliers de personnes puissent maintenant témoigner de ce qu'il ont vu, après avoir frôlé la mort. (EMI ou NDE). Et là, c'est puissant et merveilleux à la fois ! Nous retournerons tous à la Source de l’Être !

D'ailleurs, le temps et l'espace n'étant qu'illusion, nous y sommes tous déjà...

MBdM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article